Site Logo

Hello, you are using an old browser that's unsafe and no longer supported. Please consider updating your browser to a newer version, or downloading a modern browser.

Translate Site:    

Fanta Toure-Puri

Directrice du Fonds

Fanta est la première directrice du Girls First Fund. Fanta travaille en étroite collaboration avec les bailleurs de fonds, les intervenants clés et une équipe dynamique à Genève pour assurer un leadership mondial et définir une vision stratégique pour le fonds.

Fanta est née et a grandi en Côte d’Ivoire. Sa pensée et l’approche collaborative qu’elle promeut dans son travail ont été façonnées par son expérience dans l’aide humanitaire au niveau local au début de sa carrière et par la suite pour un fournisseur de subventions local basé aux États-Unis. Fanta est intimement convaincue que les résultats positifs à long terme sur la transformation et le changement social ne peuvent être atteints que si et lorsque les communautés mènent et sont au centre de toutes les discussions. Elle s’efforce de faire avancer la perspective du bénéficiaire dans toutes les décisions en matière de programmes et de politiques à l’aide d’une approche pragmatique qui a été forgée par des années de conception et de mise en œuvre des programmes de développement dans plusieurs pays africains.

Avant de rejoindre le Girls First Fund, Fanta a travaillé à la Banque mondiale dans le département du développement humain. Elle a géré les prêts et les subventions fournies aux clients du gouvernement pour concevoir, mettre en œuvre, surveiller et évaluer les politiques et les programmes de protection sociale. Son travail a porté sur les filets de sécurité sociaux productifs (les interventions visant à réduire la pauvreté et à améliorer les résultats du développement humain), les systèmes de fourniture d’aide sociale, l’emploi des jeunes, le développement de la petite enfance, le soutien aux moyens de subsistance et la stabilisation après un conflit.

Elle détient une maîtrise en affaires internationales de l’École des affaires publiques et internationales de l’Université Columbia et une licence en affaires publiques et internationales de l’université Wisconsin-Whitewater.